Le temps de pause

Lorsque votre enfant en ressent le besoin, il peut être important pour lui de marquer une pause. Ce n’est ni une punition ni un isolement obligatoire, mais, s’il le souhaite, et seulement s’il le souhaite, cela lui permet de se retrouver au calme dans une atmosphère qu’il connait, douillet, qui lui appartient exclusivement, dans laquelle il se sent bien et apaisé, avec ses jouets préférés.
Il va pouvoir se recentrer s’il en est capable, souffler ou crier sa colère dans la boite à colère, jeter le coussin de la colère parce que ça lui fait du bien !
 
Pour rappel, un enfant a un cerveau immature, il n’est donc pas capable de se raisonner lorsqu’il est en colère ou sous stress et il peut vivre un véritable drame intérieur !
 
Même si la première chose à faire est de lui proposer un câlin, vous pouvez aussi lui proposer s’il souhaite un temps de pause.
 
Voici ce que j’ai aménagé pour mon fils, il l’appelle sa cabane !
 
Je vous préconise de l’aménager avec lui, ainsi il devient acteur de cet espace et de sa construction et ira plus volontiers se retirer dans sa bulle lorsqu’il en a besoin! Vous pouvez lui proposer d’y mettre ses peluches préférés, une veilleuse, des coussins pour que ce soit bien douillet, un tapis, un coussin de la colère et un ou des livres de son choix.
 
Vous passerez déjà un bon moment avec votre enfant, et cela lui fera plaisir d’avoir son endroit à lui, où il peut jouer, s’isoler, se raconter des histoires, … (interdit aux adultes bien entendu, sauf si vous êtes invités
 
Nous avons pensé à cela car mes enfants sont tous les deux dans la même chambre et nous pensions important que notre plus grand ait, quand même, son endroit à lui, même s’il partage à présent sa chambre. Nous verrons comment faire évoluer ce lieu lorsque le plus petit aura, lui aussi, besoin de sa bulle.
 
Stéphanie VERSEPUY

La lecture, c’est bon pour nos enfants !

Voici mon tout premier sujet sur ma page BlueCoach que je vous invite à partager assez largement
J’ai choisi la lecture !
Pourquoi ? Parce que personnellement j’adore ça et c’est une activité que je partage assez largement avec mes enfants.
 
Mais quels en sont les effets bénéfiques ?
 
Lire avec son enfant c’est d’abord un moment de plaisir et de partage en famille. Après une journée de séparation, se retrouver autour d’un bon livre fait plaisir et vous pourrez vous évadez ensemble vers une aventure imaginaire ! Si vous n’avez pas de livre, pas de problème, prenez des peluches qui se raconteront une aventure, ça marche tout aussi bien et si vous vous dites que votre enfant est trop jeune, entendre le son de votre voix, voir les images du livre, le manipuler et être dans vos bras est tout aussi bon pour lui!
 
La lecture permet aussi de développer le langage : la compréhension, le nombre de mots , le vocabulaire, la prononciation… Cela favorise les échanges autour du sujet ou en posant des questions sur les objets, les couleurs, les formes…
 
Cela apprend à votre enfant à écouter et à fixer son attention sur quelque chose.
 
Enfin, une belle histoire permet de mettre en place un rituel du coucher qui favorise le moment calme et détendu pour faire un bon gros dodo !
 
Selon les livres que vous choisissez et les sujets, vous pouvez très bien initier ou préparer votre enfant à certains sujets comme l’acquisition de la propreté, l’arrêt de la tétine, l’arrivée d’un petit frère ou d’une petite sœur… Ou de reconnaître et gérer ses émotions, développer le respect, l’estime de soi, la confiance ou l’empathie…
 
Justement, concernant ces derniers points, je vous recommande fortement ce livre, qui est, à mon sens une merveille pour la découverte ou l’apprentissage de ces notions.
 
 
Même si, l’empathie est plutôt naturelle pour l’enfant (cf vidéo suivante: https://www.youtube.com/watch?v=of6znVOEvZU), nous pouvons faire en sorte de la développer et surtout de montrer ce que notre comportement peut avoir comme impact sur les autres.
 
Depuis que mon fils l’a découvert, il me dit parfois « maman, je veux remplir ton seau » et me fait un gros câlin (oui il y a de quoi craquer )
 
Stéphanie VERSEPUY